Chapeau, l'Artiste ! (Chroniques Québécoises 23)

Cet artiste au sens le plus plein et le plus noble du terme est le grand magicien de ce fabuleux weekend de Montréal; Éric Paradis, et je ne pouvais pas achever ce cycle sans lui rendre cet hommage que je veux le plus sincère et sans aucune flagornerie dussé-je froisser sa modestie .
Le premier contact s'est fait par un site fétichiste ou je suis inscrit; "Fetlife" sous la forme d'une invitation pour participer à l'évènement qu'il organise et je dois avouer qu'au début j'ai pu penser qu'il ne s'agissait que d'une opération promotionnelle de plus.
Pourtant je me suis bien vite convaincu du contraire car jamais je n'ai rencontré quelqu'un de plus disponible et courtois; je pense l'avoir harcelé de multiples messages et questions au sujet de ces soirées car je suis ainsi fait que j'ai besoin de connaître le détail des lieux ou je me rend et pour cette fois, aller au Canada n'était pas un simple aller et retour .
Chaque fois Éric m'a répondu avec patience et une gentillesse étonnante, pas de ces messages stéréotypés que l'on reproduit à l'infini; mais avec une extrême précision qui n'est pas la moindre marque de son professionnalisme.
Je ne cesse de me demander d'ailleurs comment il y parvient ...
Ce souci là pour moi , un simple quidam , m'a convaincu avant toute chose que son Festival serait à la hauteur de mes attentes.
Tout ce que j'ai vécu me l'a confirmé et je me suis efforcé tout long de ces billets de partager l'éblouissement sincère de ce grand et inoubliable weekend .
Arrivé à la première soirée je l'ai rencontré et il m'a salué avec chaleur comme s'il m'attendait , comme l'un de ses invités particulier sans façon et sans manière; j'ai aussi découvert que Éric était un organisateur hors pair sachant s'entourer d'une équipe chaleureuse et à son image et il n'y a que des hommes d'exception pour susciter de tels sentiments autour de lui .
Présent à chaque soirée, chacun de ses hôtes bénéficiaient de ce traitement si naturel simple et gracieux , infatigable toujours souriant avec un charme indéfinissable comme un "Mozart" de la scène fétichiste .
Et puis il est aussi un homme sensible combatif et ardent pour défendre un certain aspect du Montréal des artistes et des créateurs qu'il aime et qui résiste à la pression intolérable des promoteurs avides .
Je mesure le privilège que j'ai eu de le croiser et je ne connais personne qu'il l'ait rencontré qui ne partage pas mon avis .
Chapeau bas ! Monsieur Paradis !
J'attends 2011 avec impatience !

2 commentaires:

  1. oui je confirme, c'est un amour.
    vivement 2011

    RépondreSupprimer
  2. HI friend, could you exchange link?my site is new,
    the sites below are my new site after my many sites deleted by blogger
    . hope you dont mind to exchange link with me,
    thanks you

    http://khmergay.nibblebit.com/
    http://papafuck.blogspot.com/
    http://gayfinders.blogspot.com/
    http://begaynews.blogspot.com/

    Khmergay

    RépondreSupprimer